Journées nationales de l’architecture 2021

École supérieure nationale d’architecture de Nancy, 16 octobre

À l’occasion de ces nouvelles JNA, la Maison de l’architecture de Lorraine invite la galerie messine Modulab à déployer un atelier créatif. Jeanne et Laura seront présentes à l’école nationale supérieure d’architecture de Nancy pour approcher la pratique de la linogravure. À coups de tampons, les participants proposeront un paysage urbain sorti de leur imagination.

Pour être sûr de se tamponner la créativité, l’inscription est requise sur le site de l’ENSAN.

+ d’infos
Modulab
Journées nationales de l’architecture

Salon #1 à Metz

Centre Pompidou-Metz, 16 et 17 octobre

Les 16 et 17 octobre, La Maison de l’architecture de Lorraine se rend au Centre Pompidou-Metz à l’occasion du salon Numéro #1, à l’initiative et l’invitation du réseau LoRA. Nous y tiendrons un stand avec nos affiches et cartes postales illustrées par Philippe Tytgat, des exemplaires du catalogue de l’exposition Frugalité créative écrit par Dominique Gauzin-Müller et de belles explications sur notre mission.

Bonus! le dimanche 17, le réseau LoRA affrète un bus départ d’Épinal, avec étape à Nancy, pour une visite commentée de l’exposition Face à Arcimboldo, et une présentation du salon. Le billet est à 10 euros, et le parcours le suivant:

Départ d’Épinal à 12h30
Étape à Nancy à 13h30
Arrivée à Metz à 15h
Départ de Metz à 18h
Arrivée à Épinal à 20h

+ d’infos
lora.fr
Évènement FB

Apéro-conférence : le réemploi en architecture

Au café Blondel de Metz, le 7 octobre à 19h30

Collecter, trier, recycler… Qu’on les qualifie de citoyens, concernés ou écologiques, ces actes qui ponctuent notre quotidien peuvent aussi participer à une conscientisation des démarches inscrites plus durablement. L’architecture fait partie de ces disciplines dont l’impact est profond sur nos comportements. En expliquant et préconisant le réemploi, l’association ReMise cherche à sensibiliser non seulement les architectes, premiers acteurs de l’évolution des pratiques, mais aussi leurs commanditaires : particuliers, entreprises, institutionnels, qui sont en mesure de comprendre les enjeux et l’importance d’une transition vers des usages responsables.

Autour d’un verre et de quelques exemples bien choisis, Émilie Lemoine et Christelle Hopfner, architectes et cofondatrices de ReMise, détailleront pourquoi, comment ou avec qui le réemploi en architecture est recommandable.

Une consommation sera offerte aux adhérents de la Maison de l’architecture de Lorraine, présentez-vous! Préparez vos questions, et rendez-vous le 7 octobre à 19h30 au café Blondel (anciennement À la Lune) à Metz!

Initié par l’Institut français de Stuttgart en coopération avec le Centre Culturel Franco- Allemand Karlsruhe, le projet transfrontalier Frugalité créative est soutenu par le programme Nouveaux horizons de la Baden-Württemberg Stiftung (fondation du Bade-Wurtemberg) et le Fonds civique franco- allemand. Il est également soutenu par le Conseil régional des architectes du Grand Est, la DRAC du Grand Est et la Région Grand Est.

+ d’infos
www.re-mise.fr

Conférence: Dominique Gauzin-Müller

Vers une architecture frugale et créative

Mardi 5 octobre 2021 à 18h, conférence  et inauguration de l’exposition Frugalité créative présentée du 27 septembre au 7 octobre à l’école d’architecture de Nancy.

© Christophe Aubertin

Le secteur du bâtiment produit environ 40 % des déchets et des émissions de gaz à effet de serre tout en consommant 60% des ressources. Un changement radical s’impose. C’est ce que défend le Manifeste pour une frugalité heureuse et créative dans l’architecture et l’aménagement des territoires urbains et ruraux, lancé en janvier 2018 par l’ingénieur Alain Bornarel, l’architecte et urbaniste Philippe Madec et l’architecte-chercheuse Dominique Gauzin-Müller.

Le manifeste a déjà été signé par près de 13 000 personnes dans 65 pays. L’objectif commun est une architecture plus respectueuse du vivant et des ressources naturelles, qui transforme l’existant avant de construire du neuf, qui valorise les matériaux renouvelables et les savoir-faire locaux, qui privilégie des solutions techniques robustes et propose un équilibre entre tradition et modernité.

Le manifeste a créé un véritable mouvement architectural porté par la création d’une trentaine de groupe locaux. Celui de Lorraine, animé par plusieurs enseignants de l’école nationale supérieure d’architecture de Nancy, est particulièrement actif, avec entre autres la création d’une cartographie des ressources régionales en bois et autres biosourcés, terre, pierre et matériaux de réemploi.

Il existe déjà dans le Grand Est de nombreux bâtiments que l’on peut qualifier de « frugaux ». L’exposition présente ces exemples inspirants aux côtés de projets récemment construits en zone alémanique (Bade-Wurtemberg, Suisse et Vorarlberg). Elle invite les professionnels et les futurs architectes à participer avec enthousiasme au changement de paradigme.

+ d’infos
www.frugalite.org
Groupe Frugalité heureuse en Lorraine

Dominique Gauzin-Müller, architecte-chercheuse et enseignante, a publié vingt livres sur l’architecture et l’urbanisme écoresponsables. Professeur honoraire de la chaire Unesco « Architectures de terre, cultures constructives et développement durable » et coordinatrice du TERRA Award (2016) et du FIBRA Award (2019), elle est commissaire des expositions itinérantes présentant les finalistes de ces prix et auteure des livres associés. Elle est co-autrice du Manifeste pour une frugalité heureuse et créative.