Le véritable enjeu de l’histoire est la contemporanéité. Mélanges offerts à Joseph Abram

Ouvrage collectif

Professeur émérite à l’Ensa Nancy, chercheur au Laboratoire d’histoire de l’architecture contemporaine (LHAC), Joseph Abram fête cette année ses 70 ans. Pour l’occasion, et sous la direction d’Ana Bela de Araujo, Émeline Curien, Pierre Maurer et Karine Thilleul, une soixantaine de textes ont été rassemblés dans un ouvrage-hommage récemment paru aux éditions Jean-Michel Place.

Chercheurs, architectes, anciens élèves et amis se sont prêtés au jeu de l’anecdote pour illustrer la carrière du spécialiste d’Auguste Perret et lui dédier leur temps et leur mémoire dans un recueil de “mélanges” qui revisite les fondements de l’architecture contemporaine.

☱ sur le site de l’éditeur : https://bit.ly/3zSxRDq
☴ sur hypothèses : https://ensarchi.hypotheses.org/2221
☷ ses articles sur Universalis : https://www.universalis.fr/auteurs/joseph-abram/

Les Frères André, l’architecture en héritage

par Caroline Bauer

Couverture : institut de zoologie, Jacques et Michel André, Nancy, 1932-1933. Photographe anonyme.

Caroline Bauer, architecte, maître de conférence et chercheuse, est l’autrice d’un récent et exhaustif ouvrage sur les célèbres frères nancéiens.

Architectes et ingénieurs, Jacques et Michel André incarnent la réussite professionnelle. Issus d’une dynastie d’architectes nancéiens, ils dépassent la sphère locale pour engager une pratique reconnue à l’international. Premiers collaborateurs de Jean Prouvé dans les années 1930, les frères André inscrivent leur production dans une recherche d’innovation. Celle-ci s’incarne dans la construction de l’Institut de zoologie, première mise en œuvre des procédés de Frank Lloyd Wright en France, et se poursuit dans de multiples programmes, s’étendant des musées aux complexes industriels, des bureaux de poste aux banques, des écoles aux colonies de vacances. À travers le parcours de ces deux frères, cet ouvrage permet d’éclairer des épisodes clés de l’architecture française et dessine l’évolution du métier d’architecte au XXe siècle.

☲ sur le site des éditions Hermann : https://bit.ly/3S7z6pe
☶ Caroline Bauer sur le site de l’Ensap Lille : https://bit.ly/3PFiTWt

Festival L’Écho du marteau

Colline de Sion-Vaudémont du 6 au 14 août

Pour la deuxième édition de son festival de construction et d’expérimentation architecturale, l’association L’Écho du marteau a lancé au printemps un appel à projets pour « construire, le temps d’une semaine, sans outil électrique et avec des matériaux locaux, des installations qui s’intégreront au paysage de la colline. »

Du 6 au 12 août, les cabanes se construiront dans les environs de Vaudémont. Disséminés à travers la colline de Sion, les chantiers participatifs seront ouverts à tous, et le week-end des 13 et 14 août, les festivités permettront de découvrir les travaux accomplis et de profiter de concerts et performances.

☷ du 6 au 14 août, colline de Sion-Vaudémont
echodumarteau.fr
☱ programme & event FB : https://fb.me/e/2DsAF0Hna

Grand Prix national de l’architecture 2022

Appel à contribution jusqu’au 15 juillet

Porté par le ministère de la Culture depuis 2004, le Grand Prix national de l’architecture (GPNA), récompense une agence d’architecture implantée sur le territoire national pour l’ensemble de son œuvre construite, son apport à la discipline architecturale contemporaine et sa capacité à la diffuser.

L’édition 2022 du Grand Prix national de l’architecture s’adapte à la mutation de la profession d’architecte et récompensera une agence d’architecture plutôt qu’un architecte intuitu personae, en veillant à introduire plus de parité dans la sélection des nominés.

Les architectes, les maîtres d’ouvrage, les journalistes spécialisés sont invités à contribuer à l’identification d’agences d’architecture susceptibles, selon eux, de recevoir ce prix en proposant, via une plateforme dédiée, trois noms d’agences d’architecture dont l’une au moins doit compter a minima une femme architecte parmi ses dirigeants.

L’ensemble des propositions ainsi recueillies sera examiné par un jury qui se réunira en septembre 2022 pour choisir entre 4 et 6 nominés parmi celles-ci. Le jury auditionnera les nominés en octobre 2022. Le ministre de la Culture procèdera à la proclamation du lauréat le 13 octobre 2022 en ouverture des Journées nationales de l’Architecture (JNA) à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

À travers ce prix et par l’ensemble de la politique menée en faveur de l’architecture, le ministère de la Culture entend affirmer la place de l’architecture au sein de la société et mettre en valeur l’action des architectes, leur création, la recherche architecturale et urbaine et l’enseignement en architecture.

Le dépôt des propositions s’effectue sur la plateforme dédiée : https://grand-prix-national-architecture.fr
La clôture des contributions est fixée au 15 juillet 2022.

Architecture illustrée

Affiches et cartes 2022 de la Maison de l’architecture de Lorraine

Conçues par Philippe Tytgat, ces illustrations fines et colorées mettent en valeur cinq nouveaux édifices emblématiques du patrimoine architectural lorrain et sont à la vente sur demande ou via https://bit.ly/3m7Ni2O.

Le centre des Nations à Vandœuvre, réalisé par Henri-Jean Calsat en 1975
☶ Affiche https://bit.ly/3xfNh3h
☲ Carte https://bit.ly/3NkHiQi

La salle de spectale multifonctionnelle de Bar-le-Duc, réalisée par Jean-Philippe Thomas en 2020
☶ Affiche https://bit.ly/3taO2bq
☲ Carte https://bit.ly/3x8gj3t

L’église Sainte Thérèse à Metz, réalisé par Roger-Henri Expert & Théophile Dedun en 1954
☶ Affiche https://bit.ly/3GJZjEU
☲ Carte https://bit.ly/3xevJ7t

La tour de séchage de Metz, réalisée par Georges-Henri Pingusson, Louis-Jean Marie, Louis Pitet & Robert Ochs entre 1961 et 1978
☶ Affiche https://bit.ly/3m7Ni2O
☲ Carte https://bit.ly/3PRTREa

Le périscolaire de Tendon, réalisé par Haha, atelier d’architecture en 2012
☶ Affiche https://bit.ly/3NQUfkt
☲ Carte https://bit.ly/3Q0N4Ik

Apéro-conf : architecture illustrée, l’abri de Bertrichamp / Christophe Aubertin

Nancy le 7 juin à 19h30, bar le Royal Royal

Abri de Bertrichamp, design Philippe Tytgat

À proximité de la dernière tourbière de Meurthe-et-Moselle, qui protège une biodiversité spécifique et dense, a été conçu et monté l’abri de Bertrichamp, qui protège promeneurs et classes vertes. Assemblé avec l’aide d’ouvriers municipaux et de bénévoles du village, ce préau présente une conception inventive, frugale et durable dont la planche est l’élément fédérateur.

Christophe Aubertin, du collectif d’architectes studiolada et à l’origine du projet, sera au Royal Royal le mardi 7 juin pour expliquer le modèle de conception vertueux qui a permis à l’abri de sortir de sa pinède.

Les affiches de la MA
Chaque année, la Maison de l’architecture de Lorraine invite l’illustrateur et designer graphique Philippe Tytgat à interpréter une sélection d’édifices lorrains emblématiques. Des affiches et cartes de la tour Marcel-Brot seront en vente à l’occasion de l’apéro-conf.

Pour acheter d’autres bâtiments : https://www.achetez-grandnancy.fr/maison-architecture-lorraine/produits

☳ infos : http://studiolada.fr/ai/abri-bertrichamp/
☰ commander l’affiche ou la carte : https://bit.ly/3PPi0ex
☶ event FB : https://fb.me/e/2uCZLtlE9

ex)tensions

Installation de Birgit Mollemeier du 14 mai au 3 juin
École de Condé, Nancy

☴ du 14 mai au 3 juin
☱ chapelle et jardin de l’école de Condé, 64 rue Marquette à Nancy
☵ entrée libre aux horaires de l’école, et les week-ends de 14h à 19h

Les différentes matières expérimentées par Birgit Mollemeier sont autant de conducteurs à ses questions autour de l’individu et de ses perceptions. À travers ses sculptures en acier, terre, verre, résine, bois ou tissu, elle offre un volume à ses questionnements sur l’espace, aussi bien géographique qu’entendu comme structure sociale.

Pendant une semaine, les étudiants ont assisté l’artiste dans la mise en tension de ses matériaux : tissu et bois. Avec ex)tensions, les tuteurs arc-boutent des structures diaphanes et légères accolées aux façades du lieu comme les boutures organiques d’un germe provenant de l’extérieur. Et dans le jardin qui surplombe Nancy, un imposant volume cotonneux se laisse pénétrer, agit comme un filtre entre les perceptions interne et externe. Le tout se livre comme autant de pistes de réflexion sur la perméabilité des transitions entre force et fragilité, agitation et calme, intra et extra.

Cette œuvre produite par la Maison de l’architecture de Lorraine et l’école de Condé est en libre accès aux horaires d’ouverture de l’école, et de 14h à 19h les week-ends.

www.birgit-mollemeier.com
ecoles-conde.com/campus/ecole-de-conde-nancy/

Nancy Jazz Kraft : fresque participative avec les Ateliers Virgules

21 et 22 mai / Nancy, porte de la Craffe

Design : Philippe Tytgat

Sur une invitation de notre partenaire Nancy Jazz Pulsations, la Maison de l’architecture de Lorraine a proposé aux Ateliers Virgules d’imaginer et tenir un atelier créatif pendant le Nancy Jazz Kraft.

Le samedi 21 et le dimanche 22 mai, de 14h à 16h30, petits et grands pourront s’équiper de marqueurs peinture Posca pour contribuer à une fresque participative. Inspirés par le thème de l’affiche de l’année, ils seront invités à créer des espaces de vie, de rêve, de possibles.

Délivrés des pesanteurs, expérimentons et voyageons dans nos imaginaires !

https://www.facebook.com/lesateliersvirgules/
nancyjazzpulsations.com

Rencontres européennes de l’architecture 2022

Reims les 21 et 22 mai, médiathèque Jean-Falala

☲ conférences, ateliers, visites
☴ 21 et 22 mai
☷ médiathèque Jean-Falala, Reims
☵ event FB : https://fb.me/e/1HDsoBPrJ

Chaque année, les trois Maisons de l’architecture du Grand Est font converger leurs appétences et compétences pour sensibiliser un large public aux projets modernes et contemporains d’un pays européen.

Imprégnée d’une histoire de l’architecture riche et séculaire, l’Italie continue à s’inscrire dans une dynamique d’innovation et d’anticipation sensible aux enjeux de l’écologie humaine. De Rome à Trévise, d’Italie en Australie, les trois cabinets invités sont autant acteurs que témoins d’une avant-garde du bâti consciente et audacieuse.

Les 21 et 22 mai prochains, la ville de Reims servira de forum aux échanges techniques, culturels et humains sur les projets référencés par les architectes italiens, et permettra d’ouvrir idées et débats autour des thèmes abordés lors des conférences.

Labics (Rome) – www.labics.it
Carlana Mezzalira Pentimalli (Trévise) – carlanamezzalirapentimalli.com
MORQ (Italie, Australie) – www.morq.it

Conférences, samedi 21 mai

14h30 • Visioconférence de Emiliano Roia de l’agence MORQ
Inscription Weezevent

15h15 • Conférence de Francesco Isidori de l’agence Labics
Inscription Weezevent

16h00 • Conférence de Michel Carlana de l’agence Carlana Mezzalira Pentimalli
Inscription Weezevent

Les conférences seront suivies d’une table ronde à 17h30, puis d’un cocktail dinatoire à la Demeure des Comtes de Champagne à 19h30.


Visite guidée, dimanche 22 mai

Le dimanche matin, une balade urbaine passant par les promenades et le centre-ville jusqu’aux Halles du Boulingrin permettra d’admirer l’urbanisme rémois, avec une option dégustation de champagne en fin de balade.
Inscription Weezevent

Ateliers

En parallèle des conférences, des ateliers sont proposés le samedi :

10h30 à 14h • Atelier croquis d’architecture / Atelier tampon
Salle atelier pédagogique, RDC
Inscription Weezevent


14h30 à 16h30 • Atelier croquis d’architecture, découverte de l’architecture du quartier
RDV dans le hall de la médiathèque
Inscription Weezevent

Les architectes italiens

Labics (Rome)

Basé à Rome, Labics est un cabinet d’architecture et d’urbanisme fondé en 2002 par Maria Claudia Clemente et Francesco Isidori. Le nom du bureau, Labics, exprime le concept d’un laboratoire, un terrain d’essai pour des idées avancées. Combinant l’approche théorique à la recherche appliquée, le champ du bureau s’étend de la petite échelle intérieure à l’échelle des masterplans urbains, en passant par les différentes échelles et complexités du projet.

www.labics.it

Carlana Mazzalire Pentimalli (Trévise)

Depuis sa création en 2010, le cabinet a développé de nombreux projets, parmi lesquels Magic Carpet (deuxième prix à Europan 10 à Montreux, en Suisse), Kulturbaum (lauréat du concours international pour la nouvelle bibliothèque municipale de Bressanone, en Italie), Chapeau (lauréat du concours international pour la construction d’un centre sportif et la rénovation d’une salle de spectacles aux Bois, en Suisse) et Wunderkammer (lauréat du concours international pour une nouvelle école de musique à Bressanone, en Italie).

L’ambition du cabinet est de faire de l’urbanisme et de l’architecture une activité simple, durable, organique, précise et nécessaire, en essayant d’entretenir avec la tradition une relation dialogique plutôt que soumise. Ils comprennent un projet comme une opportunité de réinterpréter un espace et un lieu.

carlanamezzalirapentimalli.com

MORQ (Italie, Australie)

Fondé en 2001 par Matteo Monteduro, Emiliano Roia et Andrea Quagliola, MORQ est un cabinet unique, à la fois international et local, basé en Italie et en Australie. Ses travaux, qui vont des espaces résidentiels et commerciaux à petite échelle aux plans paysagers et urbains de grande envergure, ont reçu de nombreux prix et ont fait l’objet de nombreuses publications internationales. Les partenaires fondateurs sont également des universitaires engagés et contribuent régulièrement à des conférences et expositions sur le design.

« Nous nous consacrons à la fabrication de l’architecture : des espaces significatifs dans des bâtiments simples et réfléchis. En dialogue avec les conditions existantes, qu’elles soient naturelles ou construites, nous considérons les contraintes comme un point de départ pour notre conception, plutôt que comme des obstacles à notre créativité. Nous aimons les espaces qui sont à la fois intimes et ouverts, qui s’engagent avec des nuances de lumière naturelle, qui changent au cours de la journée et qui sont activés par les qualités émotives et sensorielles des matériaux. »

www.morq.it

Appel à communication

Colloque Brasseries au temps de l’Art déco

Musée français de la brasserie, Saint-Nicolas-de-Port : la tour de brassage construite en 1931, rénovée en 2021.

En conclusion des quatre années de travaux de restauration de la tour de brassage (classée MH) de la brasserie de Saint-Nicolas-de-Port (54) dont les activités ont cessé en 1985, le musée français de la Brasserie, en collaboration scientifique avec l’AMAL (Archives modernes de l’architecture lorraine) et l’APIC (Association pour le patrimoine industriel en Champagne-Ardenne), organise au printemps 2023 un colloque qui s‘intéressera à la question de l’existence et du devenir de ce type d’édifices industriels dans leur contexte régional.

Étant donnée l’importance de ce sujet, le comité scientifique a résolu de le concentrer sur la période de l’Entre-deux-guerres (ce que l’historiographie a qualifié d’Art déco) et sur le territoire de la Lorraine, et plus largement du Grand-Est, avec des focus possibles sur les régions voisines voire le transfrontalier.

Plusieurs thématiques ont été identifiées :

Territoire et paysage

La Lorraine « terre de bière » : cette section ouvrira des connexions entre la géographie, l’économie, la sociologie et la politique. Elle interrogera les techniques de production mises en œuvre et leur impact sur les paysages et les territoires d’accueil, la question agricole, les réalisations sociales, l’innovation, l’enseignement et la recherche.

Architecture et patrimoine

Ce thème se penchera sur le corpus des édifices industriels brassicoles de la période et permettra de développer des problématiques en lien avec l’architecture, du projet à la construction et au fonctionnement, jusqu’à la patrimonialisation et aux expériences de restauration ; il sera question d’architectes constructeurs et d’entreprises spécialisées, de monumentalité comme expression de puissance industrielle, sans oublier la problématique du « style ».

Arts décoratifs et communication

Cette session sera consacrée à la place des arts décoratifs dans les bâtiments de production et de débit de bière (peinture, sculpture, mosaïque, vitrail etc…), ainsi qu’à la publicité et aux objets (chopes, bouteilles…) qui valorisent l’histoire, la fabrication et la consommation de la bière.

La question de la mémoire et des archives industrielles pourra y être abordée.

Le colloque sera déroulera sur deux jours et demi, du 30 mars au 1er avril 2023 à Saint-Nicolas-de-Port (12 kms de Nancy).

Les communications seront d’une durée de 20 minutes maximum. Si vous souhaitez proposer une communication à ce colloque, merci d’adresser un résumé de votre projet en 1000 signes, ainsi qu’un court CV à : mfb@passionbrasserie.com

Le colloque donnera lieu à la publication d’actes qui pourront intégrer des textes complétant les différentes thématiques abordées.

Calendrier :

  • mars 2022 : publication et diffusion de l’appel à communication 
  • 30 juin 2022 : date limite de réception des propositions 
  • automne 2022 : examen des propositions par le comité scientifique et programmation
  • 30, 31 mars et 1er avril 2023 : colloque à St Nicolas de Port
  • 2024 : publication des actes

Comité scientifique

– Géraud BUFFA, conservateur en chef du patrimoine, référent patrimoine industriel, ministère de la Culture, Paris
– Alexandre BURTARD, historien de l’architecture, Manufacture du patrimoine, Paris
– Catherine COLEY, historienne de l’architecture, chercheur associée LHAC–ENSA Nancy) / AMAL
– Gracia DOREL-FERRE, historienne du patrimoine, présidente fondatrice de l’APIC, responsable de la section agro-alimentaire de l’association internationale pour le patrimoine industriel (TICCIH)
– Simon EDELBLUTTE, géographe, professeur des universités, LOTERR centre de recherche en géographie, université de Lorraine Nancy
– Marie GLOC, conservatrice des monuments historiques, DRAC Grand-Est/AMAL
– Denis GRANDJEAN, président de l’AMAL, membre de la commission nationale de l’architecture et du patrimoine, président de l’Académie de Stanislas (2021-2022)
– Pierre LABRUDE, professeur honoraire des disciplines pharmaceutiques, secrétaire perpétuel l’Académie de Stanislas
– Annette LAUMON, conservateur honoraire du patrimoine, administrateur AMAL
– Guillaume LE GALL, professeur des universités, enseignant en histoire de l’art contemporain, université Paris Sorbonne et université de Lorraine/CRULH Nancy
– Pierre MAURER, architecte, docteur en histoire de l’architecture, enseignant-chercheur à l’école nationale supérieure d’architecture de Nancy/LHAC Laboratoire d’histoire de l’architecture contemporaine.
– Benoît TAVENEAUX, président du musée français de la Brasserie, Saint-Nicolas-de-Port
– Pascal THIEBAUT, historien du patrimoine industriel, attaché de conservation, inventaire général du patrimoine Grand-Est, Nancy

Cet événement est organisé par le musée français de la Brasserie, en partenariat scientifique avec l’AMAL et l’APIC

Contacts

Musée français de la Brasserie, Saint-Nicolas-de-Port www.passionbrasserie.com
AMAL Archives modernes de l’architecture lorraine, Nancy www.amalorraine.fr
APIC Association pour le patrimoine industriel en Champagne-Ardenne www.patrimoineindustriel-apic.com