Exposition « L’Habitant temporaire » – 11/08/16 17h

/Users/thomasbatzenschlager/Batzenschlager/2_PROJETS/2_ECRITURE/
Une exposition de Thomas Batzenschlager
Église des Trinitaires – Metz du 05.08 au 18.09 2016
Présentation commentée par l’artiste jeudi 11 Août à 17h
Vernissage jeudi 11 Août à 18h
Horaires d’ouverture:
Du mardi au samedi de 14h à 19h + dimanche 28/08 et 18/09 (fermeture le mardi 30/08)


Architecte, Thomas Batzenschlager s’est installé provisoirement dans les salons, les cuisines et les salles de bains du monde entier. Avec l’œil du bâtisseur professionnel, mais aussi celui du rêveur et de l’écrivain, il en scrute les espaces, les parcours, les proportions, les textures ou les éclairages. Sous son vernis globalisé, l’habitat de la planète recèle encore des différences profondes.

« L’Habitant Temporaire » est à l’origine un livre paru en 2015 chez Lemieux Editeur, un essai sur la domesticité à travers un regard sur les intérieurs habités. Il prend la forme d’une série de vingt espaces, dans lesquels l’artiste a vécu durant quelques heures ou plusieurs années, un atlas d’intérieurs accompagné de textes, plans et perspectives.

L’exposition

A l’invitation de la Maison de l’architecture de Lorraine, Thomas Batzenschlager réaménage l’espace de l’Eglise des Trinitaires pour créer un nouvel intérieure et propose une vision étendue de « l’habitant temporaire » au travers de plus de 250 croquis, dessins et photographies.

« La propriété absolue sur le chez soi est illusoire, nous sommes des habitants qui en précèdent d’autres depuis très longtemps, des habitants temporaires. »

L’Habitant temporaire est une exploration du « domestique ».

Il s’agit de prendre le pouls de diverses cultures et coutumes, de comprendre dans quelles conditions vivent ceux qui nous entourent, dans quel état est leur habitat et de découvrir, in fine, la réjouissante variété du monde. Thomas Batzenschlager nous propose une plongée dans la diversité du monde habité, à travers une représentation multimédia (textes, dessins, photographies, vidéos, musiques, maquettes et installation) et « personnelle » de ce que l’on appelle « un contexte ».

L’artiste

Originaire de Toul, Thomas Batzenschlager (1987) est architecte, diplômé de l’ENSA de Nancy. En 2010, il part vivre en Chine avec sa compagne. En parallèle de leur travail au sein d’agences chinoises à Wuhan puis à Pékin,  les deux architectes développent des travaux de recherches dont Anatomie d’une ville chinoise, présenté lors de la Beijing Design Week 2013. Thomas réalise également zhongguo, film composé de séquences documentaires courtes, abécédaire des différents aspects de l’environnement urbain chinois.

Thomas Batzenschlager vit aujourd’hui à Santiago au Chili où il continue de cultiver son goût pour l’environnement construit et pour ceux qui l’habitent.


Exposition co-produite par la Maison de l’Architecture de Lorraine et la Mairie de Metz avec le soutien du Conseil Régional de l’Ordre des Architectes de Lorraine, la Région Grand Est et le Ministère de la Culture. Le livre «L’habitant temporaire» est édité par Lemieux Éditeur (presse@lemieux-editeur.fr).

www.maisondelarchi-lorraine.com / batzenschlager.com

Université d’été / Architecture et Champagne / 2-12/07/16

500_708_1_champagne-architecture-visuelUNIVERSITÉ D’ÉTÉ ARCHITECTURE ET CHAMPAGNE
2 AU 12 JUILLET

C’est à la faveur d’une dynamique de coopération existante depuis 2012 entre les partenaires qu’à émergé l’idée de créer, à Châlons-en-Champagne, une des premières Universités d’été d’architecture.

Encore peu développées en France, les Universités d’été en architecture existent cependant dans d’autres pays. Prisées des étudiants-architectes des quatre coins du monde, elles sont un temps d’échange fertile entre monde académique, professionnel et culturel mais aussi un lieux de production et de démonstration architecturale puissant avec un haut potentiel d’innovation.

Conception construction et sensibilisation
Cette premières Universités d’été Architecture et Champagne, proposent à une cinquantaine d’étudiants d’horizons différents, de réfléchir avec les négociants et vignerons à la loge de vigne de demain. Conçues et construites à Châlons-en-Champagne, du 02 au 12 juillet 2016, ces loges sont destinées à ponctuer le paysage Champenois, formant ainsi une véritable randonnée au milieu des vignes. Les étudiants seront encadrés par des architectes – enseignants pendant ces 10 jours de rapprochement intense entre Architecture et Champagne, sous l’influence de l’architecte Belge Pierre Hebbelinck.

Les journées seront placées sous le sceau de la rencontre et du partage entre monde économique, culturel et académique. de conférences, visites de sites, pratiques du territoire Champenois, interventions de sociologues, paysagistes, ingénieurs et compagnons du devoir.
Les différents temps forts des universités d’été seront ouverts au grand public et accompagnés d’expositions et d’ateliers de sensibilisation à l’Architecture pour les enfants.

Première cession dans la région élargie, ces Universités d’été constituent le point de départ de ce qui est appelé à être un événement pérenne et renouvelé, première pierre à la construction et mise en place d’une chaire de recherche sur l’Architecture et le Vignoble.

Cet événement, issu d’un partenariat entre l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy, le Maison de l’Architecture de Champagne Ardenne et Cités en Champagne, reçoit le soutien de l’Université de Reims Champagne-Ardenne , de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne, de la Fédération Française du Bâtiment, de la Caisse des Dépôts et Consignation, de l’Ordre de Architectes et de l’Association des Paysages de Champagne.

Ces premières Universités d’été, inscritent au Contrat de Redynamisation du Site de Défense de Châlons-en-Champagne, bénéficient du soutien financier de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne.

les 3 phases des Universités d’été Architecture et Champagne
1 La conception de loges de vigne 3.0 – atelier de dessins, maquettes, à l’issu duquel un jury est organisé et une première présentation du travail effectué en quelques jours.
2 La construction des loges de vigne – atelier de construction à l’échelle 01 des loges conçues par les 12 groupes d’étudiants, soit 12 loges construites exposés au grand public (porte ouverte des ateliers).
3 Transport et mise en place des loges de vigne – Utilisation des loges par les vignerons, pendant les vendanges, refuges pour les promeneurs, lieux d’expositions temporaires en plein coeur des vignes…

Rendez-vous ci-dessous pour plus d’informations :
http://www.nancy.archi.fr/fr/architecture-champagne.html

Publié dans Amis |

Dernier jour de la 23ème Semaine internationale d’architecture

500_707_1_sia-2016-cg-presentation-1La semaine internationale d’architecture 2016, soutenue par l’Université de Lorraine et le Grand Nancy, poursuit avec enthousiasme analyses et recherches sur les potentialités offertes par les différentes entités universitaires localisées sur l’ensemble du territoire de l’agglomération. La présence de 47 000 étudiants soit 20 % de la population du Grand Nancy constitue une force attractive pour le développement de l’agglomération nancéienne, tout en nécessitant pour l’université de renforcer l’excellence de son enseignement.

La programme sur le site de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

Restitution des travaux de la SIA 2016
Rendez-vous le 24 juin à partir de 9H
Galerie d’exposition de l’ENSarchitecture de Nancy – 2 rue Bastien-Lepage Parvis Vacchini – Nancy

Publié dans Amis |

Des architectes Lorrains à Venise !

4.-Patio-potagerEn réponse au propos lancé pour la XV Biennale d’Architecture de Venise, par l’architecte chilien Alejandro Aravena, l’équipe de commissaires du Pavillon Français : OBRAS, Frédéric Bonnet et le collectif Ajap14 ont voulu montrer comment la condition économique qui s’installe durablement, suscite des organisations nouvelles qui déplacent le sens de la richesse.

Un appel national a été lancé aux écoles d’Architecture, ainsi qu’aux instances de conseil et de pédagogie de l’architecture. Les différentes Maisons de l’Architecture ont fait part de projets remarquables de leur région et c’est dans ce contexte de « Nouvelles Richesses » que des projets lorrains ont été mis à l’honneur ! 

C’est une approche résolument positive : « Nous ne croyons pas au vertige de la concurrence des territoires, nous croyons au contraire qu’il y a partout d’immenses ressources, des complémentarités, des valeurs latentes à mobiliser, révéler, fertiliser ».

01_04-im1Chapelle-Refuge / St Maurice ss les Côtes / OBIKA Arch.4.-Patio-potager9-Meisenthal4Ecurey Pôles d'Avenir / B2H + J Piquand ArchitectesMAROT011697_Schorbach-Centre-dArts-Grosser-Garten-Gabriel-MAROT2012Mise-en-situation-de-projet-2voyage ENSAN 11/15 Breda+RotterdamTendon_Halle-Vue-angle_02VELLE_01

CENTRE PERISCOLAIRE A TENDON
Un appel à projet est publié par l’association des Maires des Vosges, 12 candidatures sont présentées et la commune de Tendon est sélectionnée pour un modeste projet d’extension d’un centre périscolaire (à priori en agrandissant le préau couvert de l’école) et d’une halle couverte en plein cœur de village. La commune de Tendon compte 500 habitants et autant d’hectares de forêt. L’exploitation forestière communale est d’ailleurs la première source de revenu de cette collectivité. Elle choisit de gérer l’abattage et le sciage et d’impliquer un acteur local, la scierie Vicente, spécialisée dans le bois de feuillu. Associé aux réunions préparatoires, le scieur apporte un savoir-faire de terrain précieux en complément des agents de l’ONF.
L’agence Haha se distingue par ses nombreuses expériences en bois et ses motivations. L’architecte Claude Valentin, fondateur de l’agence, s’avère être originaire de Tendon (son grand père y était paysan) et ses bureaux ne se trouvent qu’à quelques kilomètres du village.  Le bois de hêtre, très présent à Tendon, sera la ressource et sera utilisé sous la forme d’une structure en caissons pour la réalisation des murs et de la toiture. Ils seront isolés en paille. Les parements intérieurs seront en lames de hêtre massif de petite taille et le parement extérieur en bardeaux de mélèze.
Auteur(s): Agence HAHA

RECONVERSION DE LA CHAPELLE SAINTE-GENEVIÈVE
Au cœur du Parc régional de Lorraine, la reconversion de la Chapelle Sainte-Geneviève à Saint–Maurice-sous-les-Côtes est le fruit d’une rencontre portée par la volonté de valoriser le patrimoine existant sur un territoire rural : lui donner une seconde vie, transformer ce lieu de culte en lieu d’accueil pour les randonneurs ou les manifestations culturelles.
Auteur: Caroline Leloup & Katarina Malingrey , OBIKA Architecture
Contributeurs: Maison de l’architecture de Lorraine et texte Emeline Curien architecte chercheuse au LHAC (ENSA Nancy)

RÉHABILITATION ET CRÉATION DE 5 LOGEMENTS
Un village lorrain prend en main cinq logements, en mêlant des seniors avec des jeunes familles dans le prolongement d’une ferme, massive, profonde.
Auteur(s): Gens association libérale d’architecture

LISIÈRES URBAINES, RECOMPOSER LE PÉRIURBAIN
La « renaissance écologique des villes » passe par la reconnaissance de valeurs (eau, énergie, paysage, biodiversité, héritages bâtis, valeurs sociales, usages…) et leur composition dans une nouvelle pensée de la façon dont l’homme peut s’inscrire durablement dans des territoires.
Auteur(s): Marc Verdier
Contributeur: ENSA Nancy

RESISTANCE PAR LE TERRAIN
S’écarter de la démarche linéaire de l’enseignement de projet, c’est stimuler un ensemble d’expérimentations ciblées du côté de la conception et non un découpage analytique de tâches. C’est proposer aux étudiants un site dans une agglomération qu’ils habitent déjà, le Grand Nancy, pour les amener à regarder ce paysage quotidien. L’ordinaire n’est pas ce que l’on connaît, mais ce que l’on ne voit plus, et même ce que nous voulons fuir. Auteur(s): CANONICA MJ, LAVILLE B. Contributeur: ENSA Nancy

MAISON D’ACCUEIL SPÉCIALISÉE POUR ÉPILEPTIQUES
L’initiative de la construction d’une M.A.S. pour épileptiques était portée par une association de malades. Une méthode de travail participative a donc été mise en place en réunissant médecins, malades, architectes ainsi que l’artiste Mayanna von Ledebur. Le croisement des expériences qui a résulté de ce travail collectif a fortement impacté le projet : choix du terrain et des matériaux, rationalisation du plan, fabrication d’un univers protecteur et ouvert. L’engagement social fondateur du projet a permis de déployer un réseau de compétences très variées et d’exploiter un potentiel humain qui donne toute sa valeur à un bâtiment modeste en moyens.
Contributeur: Atelier Martel

ECUREY
Le site d’Écurey, situé en Meuse, est l’un des nombreux exemples de territoires lorrains à avoir été entièrement voué à l’industrie sidérurgique pendant des décennies, puis abandonné progressivement depuis les années 1980. Aujourd’hui classé à l’inventaire des Monuments historiques, il accueille le Centre d’Expérimentation du Développement durable en Milieu rural.
Il est question ici de la réappropriation d’un territoire par le tissu social local et de toute l’énergie humaine qui fut mobilisée dans ce but. Le travail des architectes a été de se glisser dans cette démarche et de trouver la juste mesure pour répondre à un programme exigeant et synthétiser les besoins afin d’affecter le budget là où en avaient besoin les habitants pour valoriser leur territoire, les bénévoles pour faire vivre le lieu, le site pour se réinventer.
Contributeur: B2H et Jérôme Piquand architectes, Maison de l’Architecture de Lorraine

LE CENTRE D’ART DE « GROSSER GARTEN »
Le Centre d’Art du « Grosser Garten » a été inauguré en septembre 2014 dans le village lorrain de Schorbach, au cœur du massif des Vosges. Ce territoire rural, reculé des centres urbains et des axes de communication importants, est essentiellement valorisé par le tourisme (Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, vestiges militaires, anciennes cristalleries, etc.).
L’architecte Gabriel Marot a accompagné cette gestation et conçu ainsi ce projet dans une étroite complicité. L’ambition de Claude et Jacqueline Reslinger est alors de créer un lieu qui « entrera dans l’histoire locale des hommes » : la mission de l’architecture est à la fois de « faire œuvre », mais aussi d’apporter une forte dimension écologique dans la construction.
Contributeur: Julian Pierre, CAUE de la Moselle

PÉPITES DE VERRE DANS LA FORÊT
Plusieurs activités se partagent les lieux : un petit musée du verre, une activité événementielle dans la halle de 3 200 m² qui accueille concerts et expos, et un centre international d’art verrier, aménagé avec ingéniosité dans l’ancienne fabrique qui permet aux visiteurs de voir en contrebas les artistes et souffleurs de verre à l’œuvre. La consultation insistait pour que la requalification conserve le caractère extrêmement vivant et peu conventionnel de la forme culturelle. La question architecturale est ici principalement au service de l’amélioration du fonctionnement et des usages, de la gestion des flux, de la mise en valeur des bâtiments existants et de leurs abords.
Auteur(s): SO-IL/Freaks
Contributeur: SAMUEL Eva, Architecte Conseil de l’Etat

Les projets sont consultables sur le site : http://www.nouvellesrichesses.fr/fr/accueil/

Et dans le cadre de la nouvelle Grand Région, vous pourrez bientôt découvrir les bâtiments mis à l’honneur en Champagne et en Alsace !

Publié dans Amis |

Atelier « Linogravure et Paysages Urbains » en école !

P1170033

 

La Maison de l’Architecture de Lorraine vous donne un aperçu de son premier atelier « Linogravure et Paysages Urbains » en école !

 

Le 12 mai dernier, les 76 élèves de l’école maternelle Jean Macé de Vandoeuvre se sont essayés au métier d’architecte en piochant dans une centaine de tampons linogravés afin de composer leurs propres paysages urbains !

Une expérience réussie qui a donné à toutes et à tous, l’envie de recommencer afin de porter un regard nouveau sur la ville et les éléments qui la composent !

Nous adressons un grand merci aux enfants, aux institutrices, à Aurélie Amiot de la galerie Modulab pour sa précieuse aide matérielle et aux membres de la belle équipe de la Maison de l’Architecture de Lorraine !

IMG_20160512_103425ok P1170040-ok P1170014-ok P1170012ok P1170011ok