Modul + Rencontres Européennes de l’Architecture 2019 à Nancy

Le ROCHER

Dans Le cadre des événements de préfiguration de l’Octroi, Pépinière Culturelle et créative, Bol&Mix et la Maison de l’architecture s’associent pour apporter leur rocher à l’édifice. Une station ludique en bois prend place entre les arbres et le sol de la  grande halle se transforme pour le plaisir des plus grands et des plus petits. Construction participative et collective, l’équipe de bricoleurs de la fête de la soupe met son savoir faire à disposition de tous pour construire un espace de jeu atypique. Vous êtes habitants, étudiants, bricoleurs, grands enfants, joueurs, as de la visseuse, amateurs de moments collectifs, photographes de charpentiers, charpentiers qui pose pour des photographes, conteur de belles aventures de construction, promeneurs des bois, passionnés de bois, vous aimez les planches à roulettes ? Nous avons du pain sur la planche! Quelques  m2 de structure à réaliser, quelques repas tirés du sac à partager et le sentiment heureux de construire ensemble un morceau de notre ville.

Ateliers participatifs les samedi 11 et dimanche 12 mai, 9h00/18h00,

Le SKATEPARK

En partenariat avec Organ Skateboards et l’association Skatecave, et en parallèle de l’exposition « Parafonctionnalisme -Fred Mortagne / Raphaël Zarka » (du 6 au 30 mai, école de Condé Nancy), la Maison de l’Architecture construira un skatepark éphémère dans la grande Halle Renaissance. Ce lieu urbain par excellence sera accessible au public pratiquant le skateboard du 11 au 18 mai.

Des ateliers participatifs (construction de modules, peinture) seront proposés les 11 et 12 mai.

La CONFÉRENCE + TABLE RONDE

Le samedi 18 mai à 18h nous recevrons à la grande Halle l’architecte Belge, Renaud Haerlingen (agence rotor, Bruxelles) pour une conférence suivie d’une table ronde sur les spécificités de l’architecture Belge.

La conférence sera suivie d’une table ronde avec Renaud Haerlingen (architecte de l’agence Rotor Bruxelles), Thierry Decuypere (agence V+ Bruxelles), Maurizio Cohen (architecte, enseignant, critique d’architecture et auteur), Vincent Pierret (architecte et enseignant à l’école de la Cambre – Bruxelles). La table ronde sera animée par Marie José Canonica architecte.

Programme détaillé

Programme détaillé :

  • Du 6 au 10 mai: lancement en parallèle de la construction des structures du Rocher et des modules du Skate park.
  • les 11 et 12 mai: week-end participatif sur l’ensemble du projet et ouverture du skate-parc au public.
  • du 13 au 17 mai: finition du rocher

  • le 18 mai: Rencontres européennes de l’architecture – REA

Inauguration du Rocher à 11h

15h > 17h visite sur le parcours des rives de Meurthe avec Ludmilla Cerveny (architecte photographe)

18h conférence de Renaud Hearlingen, agence Rotor,

Table ronde avec Thierry Decuyper architecte agence V+, Vincent Pierret, architecte agence Ledroit Pierret Polet et Maurizio Cohen architecte historien.

Apéritif 

Retour sur les REA 2018 !

(English below)

L’été est arrivé et la première partie de notre saison 2018 s’achève ! Le temps pour nous de faire un mini-bilan de nos actions… Évènement phare de ce premier semestre : les 2° Rencontres européennes de l’architecture qui se sont tenues du 17 au 19 mai dernier, entre Reims, Strasbourg et Nancy.

Organisées de concert avec nos chères consœurs du Grand Est, la Maison de l’architecture de Champagne Ardenne (MA-CA) et la Maison européenne de l’architecture – Rhin supérieur (MEA), ces journées ont pour vocation de mettre en lumière le travail d’architectes européens. Après le Portugal en 2017, c’est l’Allemagne qui était à l’honneur cette année. À Reims, Peter Wilson de l’agence Bolles+Wilson, installée à Münster, a présenté son travail le 17 mai. Amandus Sattler, architecte munichois était l’invité de la MEA-RS à Strasbourg le 18 mai, honorant de son parrainage la nouvelle génération d’architectes du Grand Est.

Et à Nancy, c’est la très dynamique et engagée Janin Walter que nous recevions ! Elle représentait le Studio berlinois Urban Catalyst, au cours de la journée du 19 mai, qui a été ponctuée par une série d’évènements autour de l’architecture contemporaine et participative.

Ateliers & exposition

Après un déjeuner à l’emblématique café Excelsior avec les invités de cette 2° édition des REA, les petits ont pu s’initier à la conception architecturale, encadrés par Cécile Demange, vice-présidente de notre association, dans les salles d’arts plastiques de la MJC Lillebonne.

Pendant ce temps, les plus grands ont pu découvrir l’architecture contemporaine et le centre ville de Nancy au cours d’une belle balade sous le soleil, emmenés par Gilles Marseille, Maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’Université de Lorraine.

Au retour, les promeneurs – parmi lesquels nos invités d’honneur ! – ont assisté à la présentation de la maquette produite par les enfants. Janin Walter s’est prêtée au jeu du jury et Jean-Marc Charlet, président du Conseil de l’ordre des architectes du Grand Est, nous a fait l’honneur de leur remettre la maquette.

Ce fût également l’occasion pour tous de découvrir le travail du Studio Urban Catalyst, grâce à une exposition présentée dans l’une des nombreuses salles de la MJC Lillebonne. Résolument engagés dans une démarche participative, les architectes berlinois n’hésitent pas à s’installer parfois jusqu’à plusieurs mois dans les quartiers sur lesquels ils réfléchissent, invitant les habitants à participer activement à cette réflexion par le biais d’ateliers et de moments de convivialité et de parole, où chacun peut s’exprimer comme il le souhaite.

    

Conférence & table ronde

La présentation de cette petite exposition était un avant-goût du point d’orgue de ces trois jours de conférences et d’évènements.

Dans le très beau cadre du Musée des Beaux-Arts de Nancy, Janin Walter a détaillé la démarche du Studio Urban Catalyst, conférence suivie d’une table ronde réunissant Janin Walter, Amandus Sattler, l’architecte strasbourgeois d’origine allemande Dominik Neidlinger et l’architecte nancéien Denis Lermechin de l’agence In Situ Architectes pour clore ces 2° Rencontres européennes de l’architecture.

Sur le thème de l’architecture et de l’urbanisme participatif, nos invités ont débattu abondamment, confrontant leurs points de vue et leurs expériences ; cette discussion riche et très intéressante, animée par Cécile Demange, s’est poursuivie dès la fin du débat, avec le public, autour d’un buffet dinatoire offert par la Maison de l’architecture de Lorraine.

Cécile Demange, Amandus Sattler, Dominik Neidlinger, Janin Walter et Denis Lermechin.

Le buffet – bon et beau ! – a été préparé par Manon Leloup.

 

Remerciements

La Maison de l’architecture de Lorraine adresse ses remerciements chaleureux à la Fondation STO, à la société AIC & au Cabinet FACT, qui ont soutenu cette action en particulier, à la MJC Lillebonne pour son accueil et sa disponibilité, à ses prestataires qui par leur professionnalisme ont contribué à la réussite de cette journée et, enfin, à ses bénévoles, sans qui ses projets ne pourraient prendre vie !

La Maison de l’architecture de Lorraine est soutenue dans toutes ses actions par le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes du Grand Est, le Ministère de la culture (DRAC Grand Est), la Région Grand Est et par les sociétés Equitone, 3T France, CIC, Modular, Technal et le groupement Cobaty et est membre des réseaux LORA et Région Architecture.

 

ENGLISH

The summer came and the first part of our 2018 season ends! The time for us to make a mini-balance sheet of our actions … Key event of this first half of the year: 2 ° European Meetings of the architecture which were held from 17th until 19th May of this year between Reims, Strasbourg and Nancy.

Organized in cooperation with our dear colleagues of the Grand Est region, the House of the Architecture of Champagne-Ardenne (MA-CA) and the European House of the Architecture (MEA), these days had for vocation to highlight the work of European architects. After Portugal in 2017, Germany had the honour this year. In Reims, Peter Wilson from the agency Bolles+Wilson, located in Münster, presented his work on May 17th. Amandus Sattler, architect from Munich was guest of the MEA in Strasbourg on May 18th, honoured us by sponsoring the new generation of architects from the Grand Est region.

While in Nancy, we received the very dynamic and committed Janin Walter! She represented the Berlin Studio Urban Catalyst on May 19th, which was punctuated by a series of events around the contemporary and participative architecture.

Workshops and exhibition

After a lunch in the symbolic Café Excelsior with the guests of this 2 ° edition, the children learnt about the architectural design, supervised by Cécile Demange, our vice-president, in the arts rooms of the MJC LILLEBONNE.

Meanwhile, the older ones discovered contemporary architecture and the city center of Nancy, guided by Gilles Marseille, Lecturer in history of contemporary art to the University of Lorraine.

Back from their exploration, the walkers, among which was our guests of honor, attended the children’s presentation of the model they produced.

Janin Walter got into the spirit of being a judge and Jean-Marc Charlet, president of the Council of the Order of the Architects of Grand Est region, recognised the children by giving them back their model.

There was also an opportunity for all to discover the work of the Studio Urban Catalyst, thanks to an exhibition presented in one of the numerous rooms of the MJC LILLEBONNE. The Berlin architects were resolute in their commitment to a participative approach. They did not hesitate in settling down, sometimes for several months, in the districts on which they are working on. Inviting the locals to participate actively in this reflection through workshops and moments of warmth and communication where all can express themselves as they wish.

Conference and round table

The presentation of this exhibition was a teaser of the culmination of these three days of conferences and events.

In the very beautiful setting of the auditorium of the Museum of the Fine arts of Nancy, Janin Walter detailed the approach of the Studio Urban Catalyst. The conference was followed by a Round Table gathering Janin Walter, Amandus Sattler, the Strasbourg architect of German origin Dominik Neidlinger and the Nancy architect Denis Lermechin of the agency in Situ Architects to close these 2 ° Architectural European Meetings.

Regarding the theme of architecture and participative town planning our guests discussed abundantly. Confronting their points of view and their experiences, this rich and very interesting discussion led by Cécile Demange continued after the debate with the public around a buffet dinner supplied by the House of the architecture of Lorraine.

Thanks

The House of the Architecture of Lorraine sends its warm regards to the Foundation STO, to the company AIC and to the Cabinet FACT which supported this action in particular. To the MJC LILLEBONNE for its welcoming and availability and to its providers whose professionalism contributed to the success of this day. Finally, to its volunteers without whom its projects could not be achieved!

The House of the Architecture of Lorraine is supported in all its actions by the Regional council of the order of the Architects of the Big East. The Ministry of Culture (Big DRAC is) and the Region Grand Est. The companies Equitone, 3T France, CIC, Modular, Technal, the Cobaty group and the members of networks LORA and Region Structures.

 

 

Atelier linogravure & paysages urbains 14/10 10h-17h FJA 2017 – Grande Halle Renaissance Nancy

14/10 Atelier linogravure & paysages urbains
10h à 17h Grande Halle Renaissance
Boulevard d’Austrasie, Nancy.

Dans le cadre de la Folle journée de l’architecture 2017 organisée par l’ENSAN
Entrée libre et gratuite
Infos : www.nancy.archi.fr
avec Aurélie Amiot de la galerie Modulab à Metz
Inscription aux ateliers sur place (tout au long de la journée)

le Cadre des Journées nationales de l’architecture 2017

Un groupe d’une dizaine de participants dispose de 160 tampons en linoléum représentant des éléments urbains à diverses échelles (façades de bâtiments, arbres, barrières, véhicules). Chaque participant compose un paysage urbain, réalise un encrage au rouleau puis imprime sa composition sur papier à l’aide d’une presse manuelle. Plusieurs surimpressions sont possibles, en faisant varier couleurs, motifs et échelles. L’encadrant architecte présente les différents motifs, sensibilise au paysage urbain et assiste les enfants pour l’utilisation pratique des tampons et de la presse.

Il s’agit de parler d’architecture à travers la découverte d’un medium. L’atelier permet d’aborder des notions d’urbanisme, d’expliquer la manière dont la ville se construit et se compose, et ses différentes échelles.

La 9e édition de la Folle journée de l’architecture se tiendra le samedi 14 octobre 2017, lors de la fête de la science. Cette journée invite le grand public à venir “jouer à l’architecte” avec l’école nationale supérieure d’architecture de Nancy à travers plus de trente ateliers ludiques et pédagogiques sur le thème “voyages et architecture”. Il y sera question de constructions mobiles, d’architectures vernaculaires, de maison flottantes et de structures légères, de constructions éco-responsables… Imaginer, créer, explorer, expérimenter, comprendre, bricoler… c’est le programme de la Folle journée de l’architecture où le voyage se fera modèle, matériau, représentation au gré du parcours des 30 ateliers proposés à tous.

programme complet de la Folle Journée de l’Architecture ICI

Atelier VIDEO-MAPPING !!!!

Dans le cadre du Festival du Film d’Architecture, nous vous proposons :

UN ATELIER VIDEO MAPPING & ARCHITECTURE
encadré par Vincent Vicario (vidéaste) et Laetitia Cautero (architecte)

Calendrier : vendredi 9/12 de 14h à 18h et samedi 10/12 de 9h à 18h
Participants : de 12 à 15 max. (3 groupes)
Niveau : Débutants, une connaissance de la vidéo est un plus. Adolescents/adultes
Lieu : au C.C.A.M. de Vandoeuvre-lès-Nancy
Inscriptions : contact@maisondelarchi-lorraine.com

[expand title= »Lire la suite… »]

Objectif : Découvrir les techniques de vidéo-mapping (projection vidéo sur surfaces en
volume) à travers l’utilisation concrète de trois solutions logicielles partenaires :
– Millumin (spectacle vivant & vidéo-mapping) > http://www.millumin.com/v2
– Mad Mapper (vidéo mapping à orientation architectural) > http://www.madmapper.com
– Heavy M (vidéo-mapping et VJing) > https://heavym.net/fr

Déroulement : Il s’agira pour les trois groupes de travailler ensemble à la mise en images d’un espace du CCAM aménagé pour l’occasion. Chaque groupe travaillera sur différentes échelles de cet
espace, de ses murs jusqu’aux éléments qui y prennent place.
Cette méthodologie de travail permettra d’approcher par le biais de logiciels de vidéomapping et projection vidéo la mise en lumières & images d’un espace (architectural,
scénique) en relation avec ses usages (objets, volumes, personnes,…).

Le temps de travail en commun donnera lieu à une présentation public le samedi 10/12 à partir de 18h.

[/expand]

Info : Folle Journée de l’Architecture 15/10/16

affiche_fja2016Folle Journée de l’Architecture

Découvrez le programme de tous les ateliers de la prochaine folle journée de l’architecture qui vous seront proposés samedi 15 octobre dès 10h, dans le cadre des journées nationales de l’architecture.

– page de la FJA 2016 : http://www.nancy.archi.fr/fr/fja.html

– téléchargez le pdf du programme : 
http://www.nancy.archi.fr/…/f…/fja-2016/programme-fjaweb.pdf

[expand title= »Lire la suite… »]

cp_follejourneearchitecture2016

[/expand]

Festival du film d’architecture « Vivre l’utopie ? » – 07.12 au 11.12

print_ma_archi_film_a3_2016

Festival du film d’architecture « Vivre l’utopie ? »
mercredi 07.12 au dimanche 11.12
Centre Culturel André Malraux – Scène Nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy
Rue de Parme, 54500 Vandoeuvre

[expand title= »Lire la suite… »]

Depuis des siècles, l’architecture sert les utopies politiques et sociales. Cette édition 2016 nous emmène à la découverte de trois d’entre elles. La première débute en 1968, à Auroville, dans le sud de l’Inde ; une ville construite de toute pièce qui voulait être le lieu d’une vie communautaire universelle où chacun vivrait en paix, dans une harmonie totale, au-delà des croyances, des nationalités et des opinions politiques, à la recherche d’un homme nouveau. La deuxième nous plonge au coeur de l’une des expérimentations de logements collectifs les plus innovantes de ces dix dernières années : le “8 House” construit dans la banlieue de Copenhague ; gigantesque village vertical qui réinterprète selon les besoins du XXIème siècle l’idéal corbuséen de la Cité radieuse, combinant bureaux, boutiques et espaces collectifs dans un même bâtiment-ville logements. La dernière nous invite à faire l’expérience, à travers un atelier-découverte, d’une réalité virtuelle appliquée à l’architecture. Faites l’expérience d’un casque dernière génération et goûtez à l’utopie du monde dématérialisé de demain. Pendant sombre de l’utopie, la dystopie, elle, sera mise en musique lors d’un ciné-concert exceptionnel produit et interprété par le duo Zombie Zombie. Philippe Madec enfin, pionnier du développement durable en urbanisme et architecture, animera une conférence sur le thème « Comment construire la ville, dans notre monde en crise ? »

> Mercredi 07 décembre 20h30
Conférence en partenariat avec l’Université Populaire et Participative de Vandoeuvre. Invité Philippe MADEC sur le thème « Comment construire la ville, dans notre monde en crise ? »

> Jeudi 08 décembre 18h30 (à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy, rue Bastien Lepage). Conférence organisée par le CCAM et l’ENSArchitecture-Nancy. Invitée Raphaële Bertho sur le thème « Epopée photographique des grands ensembles : Cinquante ans d’une politique-fiction française »

> Vendredi 9 décembre 20h00
Ouverture du festival – Projection du documentaire « The Infinite Happiness » de Ila Beka et Louise Lemoine (2015 – 85’) (gratuit)
Conçu comme un journal intime vidéo, “The Infinite Happiness” est une véritable expérience d’architecture. Le film nous plonge au coeur de l’une des expérimentations de logements collectifs les plus innovantes de ces dix dernières années : le “8 House” construit dans la banlieue de Copenhague par le jeune architecte danois Bjarke Ingels. Primé en 2011 “World best résidentiel building”, ce gigantesque village vertical réinterprète selon les besoins du XXIème siècle l’idéal corbuséen de la Cité radieuse, en combinant dans un même bâtiment-ville: logements, bureaux, boutiques et espaces collectifs.

> Samedi 10 décembre 19h00
Video Mapping en live dans l’espace bar du CCAM.

> Samedi 10 Décembre 20h
Ciné-concert – Zombie Zombie joue en live sur « L’amour existe » (Maurice Pialat – 1960 – 19’) + « Matching numbers » (Xavier Veilhan – 2015 – 14’) (Tarifs CCAM)
Le duo français Zombie Zombie nous fait l’honneur d’interpréter en live, dans la grande salle du CCAM, deux créations originales.
Nous leur avons commandé la première sur le magnifique court métrage de Maurice Pialat, « L’amour existe ». Réalisé en 1960 alors que la banlieue parisienne est en pleine transformation, Maurice Pialat y jette un regard poétique et critique. Presque 70 ans plus tard le texte et les images ont gardés toute leur pertinence.
Dans « Matching numbers », Xavier Veilhan unit ces deux entités géographiquement et stylistiquement éloignées par une ellipse cinématographique qui se libère de toute logique spatiale. En outre, il bâtit de nouveaux ponts entre l’Opéra et le monde extérieur.
Sur une musique hypnotique de Zombie Zombie, l’artiste crée un univers de rêve où des objets et des êtres insolites s’invitent à l’Opéra, y déambulent, flottent, courent, pataugent, pivotent, dansent sur des vélos…
Au lieu de s’intéresser aux représentations sur la scène, il capture le spectacle de l’architecture, des lumières diverses, de la machinerie et de ses majestueux jeux de technique.

> Dimanche 11 décembre 10h30
Projection du documentaire « Auroville, histoire d’une utopie (René Risset, 2008, 60’) + rencontre avec Christophe Aubertin, architecte à Studiolada qui a fait deux voyages à Auroville (discussion + diaporama) (Gratuit)
Fondée en 1968, Auroville, dans le sud de l’Inde, voulait être le lieu d’une vie communautaire universelle où chacun vivrait en paix, dans une totale harmonie, au-delà des croyances, des nationalités et des opinions politiques, à la recherche d’un homme nouveau. Ville expérimentale dont le nom est inspiré du philosophe indien Sri Aurobindo? Utopie du XXe siècle. En 2008, comment a évolué ce concept d’indépendance, de liberté, d’harmonie dans un pays aujourd’hui résolument tourné vers le commerce et le développement de la société de consommation. Que sont devenus ces pionniers et leurs enfants. Hélène Risser les a rencontrés en leur proposant de regarder et de commenter le documentaire que leur avait déjà consacré en son temps, Jean Pierre Elkabbach et diffusé le 26 février 1973. Le reportage alterne archives et témoignages, images comparatives entre Auroville en 1973 et les constructions modernes d’aujourd’hui. A tour de rôle, Jean Larroquette, Jean Pougault, Bernard Borg, Ange Peter se souviennent de leurs débuts il y a 40 ans et ne renient pas leur choix, conscients malgré tout des limites d’une telle organisation qui ne comprend pas certaines vicissitudes économiques, comme par exemple, le financement des études supérieures des enfants. A Pondichéry, Gita Dolia, qui a grandi près de la « Mère », parle du rôle de gourou de Mirra Alfassa et comme ses congénères, de sa satisfaction d’avoir donné un sens à sa vie, à la recherche du bonheur. Arumugam Kothanda Raman et son épouse Kamala expliquent pourquoi ils ont choisi de vivre à Auroville. Kireet Joshi, ex-responsable de la fondation Auroville, commente son intervention de 1973 conscient que son discours pour faire évoluer la société n’a pas changé. Les uns et les autres concluent sur la volonté de poursuivre leur quête d’une richesse spirituelle et sur la joie de transmettre leur enthousiasme aux nouveaux arrivants.

> Dimanche 11 décembre, de 10h à 12h
Atelier jeune public : Construction à partir de petits modules en bois.
Gratuit dans la limite des places disponibles, réservation conseillée (capacité = 15 enfants, dès 4 ans)

> Samedi 10 décembre de 19h à 23h
Test « Architecture et réalité virtuelle » (gratuit)
Avec la sortie de casques « abordables », 2016 sera sans aucun doute l’année de l’arrivée de la réalité virtuelle auprès du grand public. L’architecture n’échappe pas à cette utopie du second millénaire, la promesse de mondes meilleurs, affranchis des contraintes du monde réel. En partenariat avec la société « Aux Frontières du pixel » nous vous proposons de venir tester la réalité virtuelle appliquée à l’architecture. Nous vous offrons la possibilité de venir essayer l’un des casques les plus à la pointe des technologies actuelles, le HTC VIVE sur deux bancs de tests encadrés par des spécialistes de la réalité virtuelle. Une occasion unique de vous immerger dans les mondes virtuels et de découvrir aujourd’hui ce qui sera surement notre quotidien dans quelques années.

+ deux expositions !

« Revoir les villes, Regards sur les villes invisibles d’Italo Calvino » Marie Amélie Raucourt & Emma Schwarb

« Souvenir d’un futur » Laurent Kronental
[/expand]

Atelier « Linogravure & Paysages urbains » – 15/10/16 10h-17h

atelier
Atelier « Linogravure & Paysages urbains »

Dans le cadre de la Folle journée de l’architecture – Samedi 15.10
École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy – 2, rue Bastien Lepage 54000 NANCY
[expand title= »Lire la suite… »]

« La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l’observe »
Carlo Goldoni, dramaturge italien XVIIIe siècle

Samedi 15 octobre de 10h à 17h, la 8e édition de la Folle journée de l’architecture invite le grand public à venir « jouer à l’architecte » à l’école nationale supérieure d’architecture de Nancy à travers plus de trente ateliers ludiques et pédagogiques sur le thème « Végétal et architecture ».

L’atelier « Linogravure & Paysages urbains » vous propose de piocher dans plus d’une centaines de tampons en lino gravés et de composer vos propres paysages urbains. Vous encrerez les tampons et utiliserez la presse manuelle pour imprimer un paysage urbain unique que vous pourrez emporter. Au delà de la technique d’impression, cet atelier propose aux jeunes et moins jeunes de porter un regard nouveau sur la ville, les éléments qui la composent et la place de la nature dans la ville.

[/expand]

Atelier « Linogravure et Paysages Urbains » en école !

P1170033

 

La Maison de l’Architecture de Lorraine vous donne un aperçu de son premier atelier « Linogravure et Paysages Urbains » en école !

[expand title= »Lire la suite… »]

 

Le 12 mai dernier, les 76 élèves de l’école maternelle Jean Macé de Vandoeuvre se sont essayés au métier d’architecte en piochant dans une centaine de tampons linogravés afin de composer leurs propres paysages urbains !

Une expérience réussie qui a donné à toutes et à tous, l’envie de recommencer afin de porter un regard nouveau sur la ville et les éléments qui la composent !

Nous adressons un grand merci aux enfants, aux institutrices, à Aurélie Amiot de la galerie Modulab pour sa précieuse aide matérielle et aux membres de la belle équipe de la Maison de l’Architecture de Lorraine !

IMG_20160512_103425ok P1170040-ok P1170014-ok P1170012ok P1170011ok

[/expand]