Apéro-conférence « 1 architecte – 1 bâtiment » Metz 05/01

Magasin de fleurs Christophe

Jeudi 5 janvier 19h30
Café « Le 7/7 » – 7bis rue Sainte-Marie, Metz

présenté par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

« 1 architecte / 1 bâtiment » est une série de petites présentations d’architecture, d’une durée de 20 à 30 minutes qui se déroulent dans des bars de lorraine. Dans un cadre convivial et détendu, un invité présente un thème de culture architecturale illustré par un ou plusieurs bâtiments. Le propos est accompagné d’un diaporama et, la présentation terminée, la discussion peut s’engager autour d’un verre.

Le magasin de fleurs Christophe « peut immédiatement être identifié comme une oeuvre importante de l’architecture des Trente Glorieuses à Nancy. »
« son volume, isolé le long de l’avenue, s’avère assez singulier par sa façade arrière formant une courbe et par sa couverture atypique. L’édifice se démarque également par l’association entre un matériau naturel (la pierre issue des carrières de Villacourt) et sa façade- rideau moderne, légère et transparente. Quand on contourne l’édifice, on découvre une rampe qui mène sur le toit, ce qui contribue à singulariser davantage le bâtiment. » Cet édifice s’inscrit donc parmi les bâtiments remarquables dans l’architecture des Trente Glorieuses, édifices pour lesquels, « (…) plusieurs institutions majeures de Lorraine manifestent leur intérêt (…) par des actions de patrimonialisation et de valorisation ». « Citons, entre autres, la récente labellisation « Patrimoine du XXème siècle » d’une cinquantaine de réalisations lorraines par la DRAC en décembre 2015. » (Notice sur l’ancien magasin de fleurs Christophe, 179, avenue du Général Leclerc à Nancy, par Gilles Marseille).
« Les processus de patrimonialisation s’inscrivent toujours dans le temps long. Même si cela n’est pas encore perçu par le quidam, cet édifice a toute chance d’appartenir dans le futur au patrimoine grandnancéien.
Pour cela, il faut éviter sa destruction et contribuer à une réhabilitation respectueuse des intentions de son concepteur. (source CAUE 54)

Les étudiants  vous proposent de redécouvrir l’ancien magasin de fleurs Christophe, situé à Nancy et menacé de démolition, à travers un court métrage.
L’objectif sera est de valoriser la qualité architecturale du bâtiment de Maurice Baier, architecte nancéien du XXe siècle et d’ouvrir le débat sur son avenir !

Apéro-conférence « 1 architecte – 1 bâtiment » Nancy 03/01

Magasin de fleurs Christophe

Mardi 3 janvier 19h15
Bar le Royal-Royal – 2 rue Jamerai Duval, Nancy

présenté par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

« 1 architecte / 1 bâtiment » est une série de petites présentations d’architecture, d’une durée de 20 à 30 minutes qui se déroulent dans des bars de lorraine. Dans un cadre convivial et détendu, un invité présente un thème de culture architecturale illustré par un ou plusieurs bâtiments. Le propos est accompagné d’un diaporama et, la présentation terminée, la discussion peut s’engager autour d’un verre.

Le magasin de fleurs Christophe « peut immédiatement être identifié comme une oeuvre importante de l’architecture des Trente Glorieuses à Nancy. »
« son volume, isolé le long de l’avenue, s’avère assez singulier par sa façade arrière formant une courbe et par sa couverture atypique. L’édifice se démarque également par l’association entre un matériau naturel (la pierre issue des carrières de Villacourt) et sa façade- rideau moderne, légère et transparente. Quand on contourne l’édifice, on découvre une rampe qui mène sur le toit, ce qui contribue à singulariser davantage le bâtiment. » Cet édifice s’inscrit donc parmi les bâtiments remarquables dans l’architecture des Trente Glorieuses, édifices pour lesquels, « (…) plusieurs institutions majeures de Lorraine manifestent leur intérêt (…) par des actions de patrimonialisation et de valorisation ». « Citons, entre autres, la récente labellisation « Patrimoine du XXème siècle » d’une cinquantaine de réalisations lorraines par la DRAC en décembre 2015. » (Notice sur l’ancien magasin de fleurs Christophe, 179, avenue du Général Leclerc à Nancy, par Gilles Marseille).
« Les processus de patrimonialisation s’inscrivent toujours dans le temps long. Même si cela n’est pas encore perçu par le quidam, cet édifice a toute chance d’appartenir dans le futur au patrimoine grandnancéien.
Pour cela, il faut éviter sa destruction et contribuer à une réhabilitation respectueuse des intentions de son concepteur. (source CAUE 54)

Les étudiants  vous proposent de redécouvrir l’ancien magasin de fleurs Christophe, situé à Nancy et menacé de démolition, à travers un court métrage.
L’objectif  sera de valoriser la qualité architecturale du bâtiment de Maurice Baier, architecte nancéien du XXe siècle et d’ouvrir le débat sur son avenir !